Ils ne sont simplement plus conçus comme ils l’étaient auparavant. Voici nos circuits vintage favoris.

Comme vous l’aurez certainement deviné, nous raffolons de course historique, ce qui ne se limite pas uniquement aux voitures: il y a aussi un attrait particulier aux pistes anciennes, tout autant irrésistible. Certaines ont été érigées en zone urbaine près des villes, tandis que d’autres au parcours incroyablement technique semblent avoir été conçues spécialement pour se mettre sur le toit (quand les bolides en question en étaient dotés), la piste à laquelle nous faisons référence étant évidemment mentionnée dans la liste ci-dessous.

Voici donc sans attendre nos cinq pistes vintage favorites:

LA NORDSCHLEIFE

Nous débutons évidemment cette liste par l’un des parcours les plus longs au monde, puisqu’à défaut d’originalité, il est impossible de passer à côté de la Mecque des constructeurs automobiles germaniques, sur laquelle s’est déroulée la plus éprouvante des courses d’endurance de 24 heures.

La première eu lieu en 1927, où Caracciola s’accorda la victoire au volant de sa Mercedes. Le record du tour fut détenu pendant de nombreuses années par un certain Louis Chiron en Bugatti, jusqu’à l’aube de la seconde guerre mondiale. À la suite du conflit, cet évènement repris avec de nouveaux chefs de file: Clark, Fangio, Moss, Ickx, tous menant leur monoplace au coeur de l’enfer vert à des vitesses ahurissantes.


Avec 174 virages (avant les modifications que la piste reçue dans les années 70) et 23 km de long, les pilotes devaient avoir l’esprit en éveil, la moindre erreur pouvant se solder par une mort foudroyante.

SPA-FRANCORCHAMPS

Vous a-t-on dit à quel point nous adorions les frites belges? Ce sont simplement les meilleures. La même chose s’applique pour le chocolat: délicieux. On s’écarte cependant du sujet: pourquoi aimons tant Spa L’atmosphère qui y règne est sans pareil: la vieille ville avoisinant la piste, l’accès au circuit par la traditionnelle porte, le club des pilotes… Et puis vous voyez les virages: La Source, Eau Rouge, Blanchimont. Le tracé est un mix parfait de courbes vintage, nécessitant le plein engagement des pilotes, combinées à un relief aux allures de montagnes russes. Il est donc bien normal que Spa apparaisse dans cette liste.

CIRCUIT DE CHARADE

Breaking news: le Circuit de Charade est le lieu, où il y a bientôt trois ans , deux jeunes amoureux de course historique y fondèrent la Classic Racing School, ce qui justifie pleinement son apparition dans notre liste! Cependant, sa mention va bien au-delà de cette justification: le parcours fut en effet imaginé dans les années 50 autour des volcans d’Auvergne. Dingue non? Cela voulait dire que le parcours serait non seulement sinueux, mais surtout caractéristique du relief de la région. Les pilotes devaient être totalement sûrs de leur trajectoire, sans quoi il pouvaient très vite se retrouver à dévaler la montagne en questionnant leurs choix de vie.

La piste avait tellement de virages et de dénivelé qu’elle donnait parfois la nausée aux coureurs, les poussant à vomir pendant la course. Et saviez-vous que c’est là qu’Helmut Marko, actuel dirigeant de l’écurie de formule 1 Red Bull Racing, a perdu son oeil? Durant une course de Formule 1, un caillou fut projeté par une voiture devant lui directement à son casque. C’est à partir de ce moment-là que les autorités prirent la décision que le tracé était trop risqué pour cette catégorie de véhicules, laissant 1972 comme l’année de la dernière course de formule 1 à Charade.

Et c’est exactement pour cette raison que nous avons choisi ce parcours pour y fonder la Classic Racing School: nous en avions assez de voir d’autres écoles de pilotage recourir à des aérodromes ou autres pistes sans âme particulière et voulions que nos élèves puissent bénéficier d’une formation sur un circuit digne de ce nom, avec un historique lié à la formule 1.

ZANDVOORT

On adore Zandvoort. C’est à côté d’une plage, et un tracé tellement difficile à maîtriser. Nous préférons toutefois la disposition du tracé dans les années 60. Pourquoi? Jetez un oeil à cet extrait du film Grand Prix:

Vous voyez à quel point le circuit était ouvert et fluide? Vous sortiez une roue du bitume et s’en était fini – vous auriez été projeté dans la dune avoisinante et peut-être même directement dans la houle. Cool mais dangereux non? Plus sérieusement, dû à la fluidité du tracé, l’étroitesse de la piste (toujours d’actualité) et la vitesse à laquelle certains des virages pouvaient être pris, font que Zandvoort mérite amplement de figurer dans cette liste.

SILVERSTONE

Véritable emblème de la course automobile, Silverstone est aussi l’un des meilleurs circuits vintage. Sa disposition a changé légèrement ces dernières années, mais il demeure un circuitincroyable pour assister à une course et conduire! Présentant de longues lignes droites et un bon mix de courbes à vitesse modérée et rapide, il offrira toujours un sacré show aux spectateurs. Nous aimions particulièrement le tracé avant qu’il soit revu en 2010, comprenant un virage mythique – Bridge – désormais absent.

Voyez par vous-même avec cette bataille lors des qualifications de Formule 1 entre Raikonnen et Alonso en 2005.

les derniéres actualités dans votre boîte mail Abonnez-vous à notre newsletter